Santé

Remèdes naturels contre les douleurs articulaires

Soignez naturellement vos douleurs articulaires - Blog du Bourdon

Contrairement à une idée reçue, l’arthrose n’est pas forcément une fatalité ! Et même si le médicament salvateur n’est toujours pas d’actualité, la Recherche avance à grands pas.

Nos chercheurs en découvrent chaque jour un peu plus sur les plantes et molécules naturelles aux pouvoirs très prometteurs… En attendant, comptez sur certaines déjà reconnues, associées à quelques conseils de « bonne conduite » et remèdes de grand-mères éprouvés pour moins souffrir et mieux vivre au quotidien.

Soignez-vous naturellement avec un plan ANTI-ARTHROSE en 5 étapes

1 Faites un peu plus attention à votre alimentation

Avant toute chose, veillez à votre alimentation. N’est-elle pas déséquilibrée, trop riche en sucres ou en « mauvaises » graisses ? Sachez effectivement que votre alimentation peut à elle seule être à l’origine de vos douleurs. On parle alors d’une alimentation « pro-inflammatoire ». A contrario, pour une alimentation anti-inflammatoire, les spécialistes recommandent :

  • De manger plus léger afin de mieux contrôler votre poids. Vous devez en effet savoir que tout excès de poids joue un rôle reconnu au niveau des douleurs articulaires.
  • Des acides gras essentiels comme les omégas 3 dont le rôle sur la fluidité des articulations est reconnu. Pour cela, mettez dans vos assiettes des poissons gras (saumon sauvage, maquereau, sardines…), des huiles de colza, de lin, de cameline, des algues, des crustacés, de la mâche…
  • Côté épices, optez pour le curcuma, le gingembre et la cannelle dont les propriétés médicinales sont utilisées en Asie depuis des siècles.
  • Des fruits rouges sont aussi recommandés car ils aident à combattre les radicaux libres qui altèrent vos cellules et favorisent l’inflammation donc, la douleur.
  • De l’eau dont vos articulations raffolent ! Il vous est donc conseillé de boire au minimum 6 verres d’eau par jour. Une bonne hydratation facilite en effet l’élimination des déchets métaboliques qui s’accumulent dans vos cavités articulaires. Si vous n’êtes pas trop « fan » d’eau, des tasses de THE VERT feront très bien l’affaire aussi !
  • D’éviter les aliments industriels transformés qui augmentent l’inflammation globale de l’organisme. Limitez aussi les sucres rapides tels que les confiseries, les gâteaux, les féculents… Sans oublier les charcuteries, les viandes rouges et le fromage qu’il est préférable de consommer avec modération.
  • De ne surtout pas oublier la vitamine D dès le retour de l’automne… Il vous faut en effet recharger votre organisme de cette précieuse vitamine dès que le soleil n’est plus de la partie, sa carence accélérant la progression de l’arthrose. Notez aussi que la vitamine C joue un rôle important à ce niveau.

2 Au repos, vos articulations ROUILLENT !

Le mouvement, c’est la Vie et en priver vos articulations, c’est les faire vieillir prématurément et souffrir un peu plus encore… Donc, même en cas de douleurs, efforcez-vous de bouger, mais pas n’importe comment non plus.

Privilégiez des mouvements doux voire même des sports appropriés tels que la marche, le taï-chi, le stretching, le golf, l’aquagym, l’aquabiking, le vélo… Autant d’activités aux mouvements « soft » reconnus comme anti-douleurs naturels qui vous aideront à moins souffrir et à maintenir votre mobilité.

Notez aussi que pour vous « remettre en mouvements », la voix de la Sagesse vous conseillerait de faire appel à un Kinésithérapeute. Il vous sera de très bons conseils pour vous libérer de vos raideurs articulaires et mieux entretenir votre mobilité.

3 Adoptez les bonnes postures pour éviter les douleurs de l'arthrose !

Certaines de nos mauvaises habitudes ont un effet avéré sur nos articulations et, au fil du temps, elles altèrent leur cartilage et nous font souffrir ! Il s’agit de gestes du quotidien que nous n’effectuons pas toujours à bon escient et qu’il est pourtant facile de corriger.

Pour vous aider, suivez ces quelques conseils faciles à appliquer :

  • Evitez le plus possible de rester debout longtemps… Et de finir par piétiner. Mieux vaut toujours privilégier une position assise.
  • Répartissez mieux les charges lourdes : ne revenez plus jamais du supermarché avec un pack d’eau de 9 l d’une main et l’autre sans rien avec, à la clé un dos tordu et des douleurs… Quelques soient vos charges à porter, répartissez-les de façon équitable – Vos articulations vous remercieront !
  • Et lors de vos courses, oubliez les cabas ! Optez automatiquement pour le caddie qui vous évitera bien des douleurs par la suite.
  • Lorsque vous passez l’aspirateur… Ne pliez pas le dos. Veillez à mettre une jambe devant et l’autre derrière. Appuyez-vous sur celle de devant et alternez.
  • Lors de vos séances de repassage… Installez votre planche à repasser en position basse (à 15 cm au-dessous de votre coude). Cela ménagera vos épaules et votre dos à condition que vous changiez régulièrement de jambe d’appui.
  • Pour sortir de votre lit… Surtout, prenez votre temps ! Adoptez la position « chien de fusil » (couché sur le côté, jambes fléchies et tête légèrement en arrière) et étirez-vous lentement tel un chat.
  • Apprenez à mieux vous conduire en voiture… Si la voiture est pratique et indispensable, elle peut aussi être redoutable en cas de dos et articulations douloureuses… Pour ne plus en subir les frais :
    • Pour y rentrer : asseyez-vous à reculons sur le bord du siège puis, en gardant le dos et les épaules solidaires, pivotez bassin et jambes jointes pour vous retrouver face au volant
    • Pour en sortir : faites la manœuvre inverse… Prenez appui, une main accrochée sur le haut du toit, l’autre saisissant la portière.  

4 Point de vue Phytothérapie : les grands bienfaits des plantes calmantes…

De nombreuses plantes ont fait l’objet de recherches très sérieuses. Et beaucoup d’entre elles ont une efficacité et des vertus désormais scientifiquement prouvée – Ne vous en privez surtout pas !

Parmi les plus efficaces, comptez sur :

  • L’HARPAGOPHYTUM (ou la Griffe du Diable), riche en harpagosides réputés pour leur réelle action anti-douleurs. En cure d’attaque, il est conseillé d’en prendre sous forme de complément alimentaire à raison de 20 mg par jour durant au moins 2 mois plusieurs fois par an en veillant à faire une pause d’1 mois tous les 3 mois.
  • L’ECORCE de SAULE BLANC dont le principal principe actif, la salicine est efficace à raison de 60 mg, 1 à 4 fois par jour. En extrait fluide, 15 à 30 gouttes 3 fois par jour.
  • La BOSWELLIA SERRATA est également un excellent remède anti-douleurs. Provenant d’un arbre originaire d’Asie et d’Afrique, sa résine est très réputée contre les douleurs articulaires. Pour profiter de ses bienfaits, prenez 2 à 3 fois par jour 300 mg d’un extrait de résine de boswellia (contenant 70 % d’acides boswelliques)
  • L’ORTIE a aussi son mot à dire ! Très reminéralisante, elle nourrit le cartilage et de ce fait joue un rôle anti-douleurs non négligeable. La recette de Grand-mère : mettez une dizaine de feuilles d’ortie dans de l’eau bouillante et laissez mijoter une dizaine de minutes. Buvez l’infusion 3 fois par jour.

BON à SAVOIR !
Notez aussi que le SILICIUM ORGANIQUE fait un bien fou aux articulations…
Et ce n’est pas pour rien qu’il est surnommé « The Pain Killer », littéralement « le tueur de douleurs ». Pour profiter de ses bienfaits, optez pour un gel au silicium et massez vos articulations douloureuses 3 fois par jour – voire plus si besoin.

  • Osez aussi le PIMENT ! Riche en capsaïcine, antalgique naturel, il n’a pas son pareil pour soulager. Sous forme de crème ou d’onguent, il n’a pas d’égal pour soulager rapidement. Appliquez-le 3 fois par jour durant une quinzaine de jours.
  • Et si vous y ajoutez 1 à 2 gouttes d’huile essentielle de LAVANDE OFFICINALE… L’effet du piment sera plus efficace encore !
  • Pour conclure… Optez pour une seconde huile essentielle très efficace aussi : la GAULTHERIE couchée dont le principe actif (le salicylate de méthyle) est réputé pour ses vertus anti-inflammatoires et antalgiques. Cette plante est dotée de vertus vasodilatatrices qui aideront vos vaisseaux sanguins à mieux alimenter vos articulations. En application locale, mélangez-en 10 gouttes dans une cuillère à café d’une huile végétale. Massez-vous 3 fois par jour.

5 Remèdes de grands-mères contre les DOULEURS ARTICULAIRES

Nos grands-mères ont toujours raison et leurs remèdes d’antan nous intéressent de plus en plus aujourd’hui. Quoi de plus normal !

Alors que nous avons de multiples médicaments à notre disposition, nous ne trouvons pas toujours de soulagement pour autant. Quant à elles, qui n’avaient quasi rien à leur disposition, elles ont appris une chose essentielle : pouvoir compter sur elles-mêmes et surtout sur la Nature qui regorge de remèdes naturels contre les douleurs articulaires qu’il est temps de redécouvrir.

En voici quelques-uns parmi tant d’autres :

  • Le JUS de POMME de TERRE dont la teneur en vitamines et minéraux – notamment le potassium – en fait un excellent remède contre la douleur. La recette : Le soir, coupez en tranches une pomme de terre non épluchée mais lavée. Disposez-les dans un récipient et ajoutez de l’eau. Laissez trempez et disposez votre récipient au frais. A votre réveil, versez le jus obtenu dans un verre et buvez-le. Cette recette est à suivre durant un mois. Notez que si vous possédez un extracteur à jus, ce sera encore mieux. Dans ce cas, prévoyez une pomme de terre pour 3 parts d’eau.
  • Un NOYAU d’AVOCAT que vous râperez puis malaxerez en veillant à retirer au départ la fine couche marron qui le recouvre. Mélangez-le ensuite dans 25 cl d’alcool à 70°. Laissez macérer une dizaine de jours puis utilisez votre mélange pour faire des frictions ou massages. Découvrez-vite tous les bienfaits de l’Avocat !
  • Quelques morceaux de CHOCOLAT peuvent aussi très bien faire l’affaire ! A condition qu’il soit noir, au minimum à 70 % en teneur cacao et bio aussi. Riche en oligo-éléments et bien pourvu en vitamines, le chocolat noir de qualité est recommandé pour les muscles et articulations qui se « dérouilleront » plus facilement. Il est de plus riche en flavonoïdes reconnus pour limiter la formation de leucotriènes, des composants favorisant l’inflammation, donc la DOULEUR. Posologie : 3 à 4 carrés par jour.

De précieux remèdes anti-douleur…

Il y a aussi de précieux remèdes prodigués par de « Sages Hommes de l’époque » qui pourraient être nos grands-pères… Je ferai donc un petit hommage au Docteur Valnet (né en 1920) et à l’origine de nombreux remèdes contre moult maux.

Pour moins souffrir au quotidien, voici ce qu’il préconisait :
Contre les douleurs articulaires et rhumatismales, le Dr J. Valnet recommandait de hacher quelques belles branches de THYM. De les faire chauffer dans un récipient puis de les placer dans une gaze à appliquer directement sur l’articulation douloureuse. A renouveler tant qu’il le faudra.

Nos recommandations...
Le Livre de l'Avocat
Ajouter au panier
Fermer

Le livre de l’Avocat

25,00
Livre : Un Amour de Chocolat
Ajouter au panier
Fermer

Livre : un Amour de Chocolat

25,00
Sacrée Pomme de Terre
Ajouter au panier
Fermer

Sacrée Pomme de Terre

25,00
Sur le même thème...
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *